L’écrivain Algonquin Yvon Couture nous offre à nouveau un récit traditionnel qui en vaut la lecture !

Mysteres-YvonDans la perception amérindienne du monde, tous les êtres vivants sont reliés entre eux et interdépendants. Il van sans dire que les animaux occupent une place prépondérante dans cet univers chargé de manitous, et il arrive parfois que l’un d’entre eux décide de venir en aide à un être humain dans le besoin.

À peine a-t-il vu le jour dans sa forêt abitibienne que le personnage central de ce récit est arraché à son milieu naturel pour être placé dans une famille canadienne française. Âgé de 10 ans, il est envoyé dans un orphelinat situé à l’autre bout du monde; un choc dont il ne se remettra que très difficilement. Deux ans plus tard, il se retrouve dans un pensionnat des Frères de la Miséricorde. Après bien des épreuves, il finira par retrouver son Abitibi natal et sa famille biologique à l’âge de 14 ans, mais il est complètement démoli. Malade, blessé dans son corps et dans son âme, il ne verra d’autre solution que la mort. En marchant dans la forêt à la recherche d’un endroit pour y creuser sa tombe, il fait la rencontre de quelques animaux qui vont lui redonner goût à la vie…

Ce livre entre dans la catégorie tipatcimowin des récits traditionnels algonquins. Son action se déroule dans les années soixante et le début des années soixante-dix, entre Natagan et Asikwac, dans l’est de l’Abitibi. Yvon H. Couture est un Anishinabé du Clan de l’Ours, qui a déjà une dizaine de livres et une soixantaine d’articles à son actif.

On peut se procurer son dernier ouvrage pour la modique somme de $16.00, en s’adressant directement à lui par la poste: 1-861, 8e Avenue, Senneterre, Qc J0Y 2M0. Ajouter $4.00 pour les frais d’envoi. Il est également disponible dans la plupart des librairies abitibiennes, ainsi que dans plusieurs autres à travers le Québec.

Migwetc !

Les Messagers du Grand Mystère…

Laisser un commentaire